Opéra au cinéma L’Utopie : Faust, de Gounod

 DIMANCHE 9 JUIN à 17 h 30 

en différé du Royal Opera House de Londres

Contrairement à ce qui est annoncé dans le programme mensuel distribué par l’Utopie, le rôle de Marguerite n’a pas été interprété ce jour-là (comme prévu initialement) par Diana Damrau, mais par une autre soprano IRINA LUNGU..

Pour ceux que les anecdotes de cantatrices défaillantes amusent, sachez que le jour de la Première, il a fallu aussi remplacer en urgence… la remplaçante. Irina Lungu a déclaré forfait, certificat médical à l’appui, le jour de la Première. En urgence absolue, une soprano a été trouvée… en Autriche. Elle a pris l’avion dare-dare et est arrivée deux heures avant la représentation. Les spectateurs, informés de ce geste, l’ont évidemment remerciée par des applaudissements chaleureux. Elle s’appelle Mandy Fredich (et oui, elle avait déjà chanté le rôle)

Je vous invite à consulter, comme d’habitude, une page de présentation de cet opéra ici sur le site de L’Utopie. C’est un peu bavard mais on y apprend des choses intéressantes.

Atelier sculpture : exposition de travaux.. à voir !

MARDI 11 Juin de 9 h à 18 h

sur place : 2 avenue Jean Claude Cayrel (à côté du Conservatoire de Musique ou si vous préférez en face du magasin Lidl..)

Vous pourrez voir notamment une série  de travaux réalisés par les élèves en s’inspirant du sculpteur allemand Stephan Balkenhol.. La consigne donnée par Germano Frias était était « placer une représentation figurative humaine devant un fond abstrait (dimension 60×80 environ)« . Le résultat final, une cinquantaine de propositions très différentes ,  ne pourra pas être montré à l’exposition qui se tiendra à l’école, mais a fait l’objet d’un reportage photographique par Christine Vojinovitch : ce diaporama sera bientôt disponible ici sur ce site . Mais , attention, ce diaporama fera dire à ceux qui ne viendront pas mardi 11 : « Oh si j’avais su que c’était si bien, je serais venu(e) voir ça à l’atelier..! »

A mardi !

Le peintre dont on voit quelques tableaux dans « Un coup de maître » ?

Une quinzaine d’élèves de l’école d’art André Malraux sont venus voir « Un coup de maître » au cinéma l’Utopie. Bérengère Mazurie, dont le cours de cette année était le prétexte à cette projection, était là également. A la sortie, plusieurs personnes demandaient si quelqu’un avait pu retenir le nom du peintre dont on aperçoit quelques tableaux dans le film. Son nom apparait bien sûr au générique mais passe très tard… et très vite. Les articles sur le film ne le citent généralement pas, et même la fiche ImdB omet de le préciser;

Il s’agit de Carlos Gorriarena, peintre argentin qui est mort en 2007.

Dans un interview au journal Le Point, Gaston Duprat, le réalisateur cite son nom : vous pouvez lire cet article ici.

Si vous souhaitez sans attendre voir des reproductions de ses tableaux, cliquez ici vers la page fournie par Google…

La toute-puissance d’un opéra

Projection au cinéma L’Utopie de Sainte-Livrade de « La Force du destin », l’opéra de Verdi.

La représentation filmée à Covent Garden il y a un mois était d’une qualité exceptionnelle : Anna Nebretko , Jonas Kaufmann et Ludovic Tézier !!! Chacun au sommet de son art ! (et le reste de la distribution excellent…)

FDaffichecine

 

En cliquant ici (ou sur l’image) vous pourrez voir des documents de présentation de cet opéra sur le site du cinéma ‘L’utopie.  C’est un peu bavard, mais il y a des choses intéressantes.