Que la lumière soit ! (photos de modelages)

Christine Vojinovitch, qui enseigne la photographie à l’école d’art André Malraux de Villeneuve-sur-Lot, est venue dans l’atelier de sculpture animé  par Germano Frias.

Le projet consistait à permettre aux élèves de prendre des photos de leurs travaux en cours de réalisation dans des conditions de type « studio » c’est-à-dire avec un dispositif d’éclairage artificiel (spot direct, diffus et panneaux réfléchissants) avec le choix d’un fond clair ou sombre.

Cette brève initiation, en deux heures seulement  et sans aborder les aspects techniques, a néanmoins permis à chacun (1) de réaliser à quel point la lumière est le médium qui peut changer totalement la perception d’une oeuvre (2) de choisir pour lui-même d’appuyer sur le déclencheur après avoir choisi telle ou telle disposition.

Voici donc quelques exemples. Pour être attentif à ces différents effets d’éclairages, auxquels s’ajoutent des variations de choix d’angles de  prises de vue (plusieurs variables en jeu !) il faut bien sûr commencer par se débarrasser du jugement porté sur l’objet : il est entendu que ce sont des travaux d’élèves, pour la plupart non terminés et qui, comme toutes les représentations figuratives, en particulier de ce genre font immédiatement réagir. ce qui saute aux yeux n’est certainement pas l’éclairage ! pourtant, comme vous allez pouvoir l’expérimenter en regardant les diaporamas suivants (surtout si vous les regardez une deuxième fois !) la sculpture et la photographie ont ceci en commun : jouer avec la lumière et… les ombres !

conseil pratique : pour profiter au mieux ces deux  diaporamas  : (1) cliquer sur l’image puis (2)sur le bouton en bas au milieu (« maximisez ») et ensuite vous avancez à votre rythme en cliquant complètement à droite sur le bord de l’écran, un  > apparaitra sous la souris)

4762n
« 2 de 28 »

Et voici la deuxième série, essayez de rester attentif au variations d’éclairages, de fond, d’angles, de cadrages (c’est ça le but, pas de dire seulement j’aime pas son nez ou il a la main trop grande)

permettez-moi d’insister : pour profiter au mieux de ce diaporama : (1) cliquer sur l’image puis (2) sur le bouton en bas au milieu (« maximisez ») et ensuite vous avancerez à votre rythme en cliquant complètement à droite sur le bord de l’écran  >)

4910nr
4910nr
« 1 de 47 »

Allez, une dernière série (il n’y a que 9 photos !) : cette fois la matière photographiée est le bois (chêne teinté) et les trois visages qui sont sculptés semblent dubitatifs.. remarquez le fond divisé en deux parties noir et blanc…

4791n
4791n
« 1 de 9 »

Intéressant, non ? éclairant, même..

Merci à Christine Vojinovitch, photographe, Germano Frias, sculpteur (qui a mis la main à la pâte à peu près à toutes les têtes que vous avez vues..; sinon, elles n’auraient pas ces têtes-là) merci aussi à Bérengère Mazurie, directrice, qui encourage et coordonne ce genre de projets « interdisciplinaires »

Bravo enfin à ceux qui ont pris les photos de leurs travaux : Marie-Claude Quinton, Solange Hudrisier, Antoine Lobato, Claude Blanchet, Nadine Fredon, Viviane Bardeau, Anne-marie Combes…