« Paul Sérusier », par Bérengère Mazurie

salle des conférences du moulin de GAJAC, 2 rue des jardins Villeneuve-sur-Lot

Entrée : adhérents 3 €, non adhérents 5 €

 

GajacConfSerusier

Introduction (par Bérengère Mazurie) :

« Comment voyez-vous ces arbres ? Ils sont jaunes ; eh bien, mettez du jaune … et cette ombre, plutôt bleue. Ne craignez pas de la peindre avec de l’outremer pur » Paul Gauguin à Paul Sérusier en 1888

Dans les années 1888/1889, à Paris, de jeunes artistes, encore étudiants à l’Académie Julian, partagent l’envie de peindre autrement et de se détacher du modèle impressionniste. Ils sont liés par des passions communes : l’ésotérisme, la littérature symboliste, les échanges intellectuels autour d’une bonne table… L’un d’entre eux est revenu d’un séjour en Bretagne séduit par les recherches de Paul Gauguin sur le cloisonnisme et le synthétisme.

Il s’agit de Paul Sérusier « esprit cultivé, raisonneur, à la fois logique et paradoxal » (Maurice Denis dixit). Enthousiasmé par les conseils de Paul Gauguin, qu’il a mis en pratique dans ‘le Talisman’, fond de boite à cigares recouvert d’aplats de couleurs pures, Paul Sérusier entraîne avec lui Paul-Elie Ranson, Maurice Denis, Félix Vallotton, Edouard Vuillard, Pierre Bonnard, Jan Verkade, Henri-Gabriel Ibels etc… Les NABIS étaient nés.  (Nabi: mot hébreu signifiant prophète). Pendant une dizaine d’années ils vont chercher à inventer un langage plastique original, une nouvelle esthétique fondée sur un art décoratif, le primat de la couleur et la singularité de la composition qui permettront l’émergence des avant-gardes au début du XXème siècle.

Paul Sérusier, le Nabi à la barbe rutilante, à la fois précurseur de la modernité et héritier de la tradition, laisse une œuvre riche et parfois méconnue, marquée par la recherche de l’émotion pure, « de la sensation primitive » et la sacralisation de la Nature.


 

Si vous ne pouvez vraiment pas, malheureusement pas (z’êtes sûr ?) assister à cette conférence, alors (mais c’est pas pareil !) vous pouvez  jeter un coup d’oeil  en cliquant ici pour une présentation en ligne de Paul Sérusier avec de nombreuses reproductions de ses oeuvres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *