Un projet collectif d’installation de modelages

Ceci devrait rester top secret jusqu’en juin mais des documents nous ont été transmis qui permettent de montrer qu’un deuxième projet collectif se trame bel et bien en cours de sculpture… et qui viendra prendre à ce moment sa place dans la cour de la Villa Rapin auprès du précédent panneau en terre cuite (voir « un étonnant bas-relief » si vous ne connaissez pas encore..;))

Il s’agit cette fois d’une installation qui aura une structure verticale, un peu arborescente ou totémique, les informations qui ont filtrées du cerveau du Maître Germano Frias restent floues.. mais ce qui est certain c’est que cette silhouette sera un assemblage par empilement, comme une colonne vertébrale, d’un grand nombre d’éléments rappelant chacun la forme d’un chapiteau historié… Germano Frias a demandé à chacun de ses élèves (volontaires pour l’expérience) de modeler en argile rouge un groupe de trois têtes ainsi disposées en triangle, hauteur 10 cm. Le mieux est de regarder les photos qui nous sont parvenues :

08
08
« 1 de 10 »

(cliquez pour agrandir les images et passer de l’une à l’autre)

Le diaporama montre les différentes  étapes du travail de chacun. La plupart ne sont pas encore finies, et d’autres sèchent déjà en attendant la cuisson.

Les têtes pour l’instant les plus expressives ont été réalisées par Martine V qui s’est inspirée des fameuses grimaces fixées par le sculpteur baroque Franz Xaver Messerschmidt : le pauvre artiste avait mal tourné et s’était mis à s’observer grimaçant dans la glace au lieu de sculpter des aristocrates ou des Saints dans des vêtements plissés… (voir sa fiche S sur Wikipedia ou si vous préférez seulement des images en vrac des visages sur Google)

2 réflexions au sujet de « Un projet collectif d’installation de modelages »

  1. Aperçus très vivants, bout à bout, ils offrent une bonne vision de la vie à l’école d’art.
    Je suis convaincu que ça va créer au moins des envies sinon des émules.
    Merci à ceux qui savent rendre belle la vie, Philippe en est.

  2. Est-ce que ces »têtes » seront fixes, style « fruits sur un arbre » ou mobiles pour que l’on puisse observer les facettes ?

    En tout cas: c’est un super projet………bon courage

Répondre à Claude Blanchet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *